Beaucoup d’informations  font état des incidents enregistrés à Kasumbalesa suite au retour de Moise Katumbi au pays. Après vérification, beaucoup d’images qui illustrent ces informations sont trafiquées.

Des images montrant le corps d’un homme habillé en T-shirt rouge, Jeans blanc et sandales ou celui d’un autre en tricot bleu et Jeans bleu, tous deux gisant par terre après avoir été cribles, sont utilisées pour illustrer les incidents rapportées ce vendredi 03 aout a Kasumbalesa, dans la province du Haut-Katanga suite à l’intervention des forces de l’ordre contre des sympathisant de Moise Katumbi partis l’accueillir.

A l’issue des recherches menées par Congo Check nous nous rendons compte que ces images sont trafiquées.

En réalité, elles nous viennent  du Zimbabwe.

Toutes ces deux photos sont  des manifestants morts durant les manifestations post-électorales à Harare. Selon le bilan avancé par la police Zimbabwéenne le lendemain des manifestations, ces événements ont causée la mort à trois personnes.

En attendant donc le bilan de certaines confrontations signalées entre les forces de l’ordre et les personnes parties accueillir Moise Katumbi, retenons les images d’illustration publiées sur les réseaux sociaux ne sont pas authentique.

*Rodriguez Katsuva et Sammy Mupfuni*