Le club de la ville de Butembo à l’Est de la République démocratique du Congo a été champion du Congo en remportant la 54eme édition de la coupe du Congo de football. Dans un message de félicitations, le gouverneur de la province du Nord Kivu a émis le souhait de voir cette équipe remporter la coupe de la confédération africaine de football, championnat continental auquel elle devra prendre part en 2019, afin selon lui de représenter le continent à la coupe du monde des clubs. ‘’C’est ici donc l’occasion de féliciter les joueurs, de féliciter  l’entraineur, de féliciter tous ceux qui se sont joint pour que cette équipe arrive à ce stade. Nous voudrions bien qu’à la coupe de la confédération, l’équipe de Nyuki puisse avoir encore autant de chance pourqu’il puisse nous représenter pourquoi pas à la grande coupe qui réunit tous les meilleurs clubs à travers le monde’’ a dit Julien Paluku gouverneur du Nord Kivu. Mais essayons de voir pourquoi cela ne peut en aucun cas se réaliser pour la prochaine édition de cette complétion intercontinentale.

L’actuelle configuration du championnat ne le permet pas

La coupe du monde des clubs de la FIFA dans sa configuration actuelle opposent sept clubs à savoir six équipes gagnantes de six différentes confédérations de football plus l’équipe gagnante du championnat dans le pays organisateur. En effet, la confédération africaine du football se fait représentée à cette compétition par le club gagnant de la ligue des champions de la CAF et non celui de la coupe de la confédération.  Les autres confédérations sont représentées, la CONMEBOL (Amérique du sud) par le vainqueur de la Copa Libertadores, l’UEFA (Europe) par le vainqueur de la ligue des champions de l’UEFA, l’OFC (Oceanie) par le vainqueur de la ligue des champions de l’OFC, l’AFC (Asie) par le vainqueur de la ligue des champions de l’AFC, la CONCACAF (Amérique du Nord, centrale et des Caraïbes) par le vainqueur de la ligue des champions de la CONCACAF. Ce qui prouve que l’AS Nyuki même dans le cas où elle aurait beaucoup de chance de remporter cette compétition Africaine tel que souhaité par le gouverneur ne pourra pas participer à la coupe du monde des clubs. Cela parce que l’organisation de ce championnat ne le permet pas.

Toutefois, des changements dans l’organisation de cette compétition seraient en perspective selon le media français TF1. Citant l’agence de presse Espagnole EFE, TF1 révèle que la FIFA envisagerait de modifier le format actuel de la coupe du monde des clubs mais des changements qui n’entreraient en vigueur qu’en 2021. Il s’agira donc d’augmenter le nombre d’équipes participantes qui pourront passer de 7 à 24. Pour ce qui est de l’Afrique, le continent pourra avoir désormais deux représentants au lieu d’un seul.