Contrairement à ce qu’a annoncé dans son journal Afrique matin de 6h 30, la Radio France Internationale (RFI) sur la fermeture offielle des frontières Rwandaise avec la RDC au niveau de la ville de Goma, les mouvements de populations de deux pays ne sont pas interrompus à ces points d’entrée et de sortie.

« Le Rwanda prend des mesures drastiques de protection à ses frontières pour éviter la propagation de la maladie à virus Ebola. Après la découverte de deux cas en province du Sud Kivu les passagers venant du territoire de Mwenga (cité où ont été détectés les premiers cas confirmés de la maladie à virus Ebola au Sud-Kivu) ou ceux vivant à Bukavu mais détenant les cartes d’électeur délivrées à Mwenga n’ont pas été autorisé à franchir la frontière entre la ville de Bukavu en RDC et celle de Cyangugu au Rwanda, tandis que la frontière entre Goma et Gisenyi reste elle officiellement fermée, » a informé RFI dans son journal de l’Afrique-Matin.

Alertée par des internautes, la rédaction de Congo Check a envoyé un reporter sur place. Les observations et visite du reporter de Congo Check ce matin à la frontière entre le Rwanda et la RDC ont révélé que les mouvement d’entrées et de sorties se poursuivent normalement. Des personnes qui viennent du Rwanda pour la RDC traversent sans problème et vice-versa a constaté ce journaliste descendu sur les lieux après l’annonce de la Radio France Internationale.

Néanmoins, le journaliste de Congo Check a constaté une restriction de circulation aux personnes quittant la RDC pour le Rwanda.

« En effet depuis quelques jours, les autorités Rwandaises ont limité les flux à la frontière, empêchant par exemple les personnes se rendant en RDC ou au Rwanda pour des visites familiales de passer la frontière. Seules les personnes attestant se rendre dans l’un de deux pays pour des raisons professionnelles, sanitaires,… sont autorisées à traverser. Sont également exclus d’entrer aux Rwanda, les personnes en possession des pièces d’identité avec une adresse des zones où sévit la maladie à virus Ebola » a constaté un autre journaliste de Congo Check qui passe quotidiennement par les points d’entrée entre la ville de Goma et celle de Gisenyi.

Cette annonce écoutée par plusieurs milliers d’habitants de la région, qui suivent RFI en rediffusion ou sur la bande FM a été commenté sur la toile sous tons d’interrogation et d’étonnement. Les internautes se posaient de questions sur la motivation de cette fermeture unilatérale des frontières par le Rwanda, à quelques jours de la signature à Gisenyi au Rwanda, d’un acte d’engagement entre les deux pays sur le contrôle mouvements de populations aux frontières, opérations de renforcement de mesures sanitaires aux frontières, qui doivent être menées sous l’égide de l’organisation mondiale de la santé sans perturber l’équilibre économique entre les deux régions de ces deux pays voisins.