Faux : le président Congolais n’a pas reporté à septembre la reprise des cours

0
1094

Dans une publication virale, vue plus de 635 000 fois lors de la rédaction de ce fact-check, un internaute annonce l’ouverture des écoles et universités en septembre 2020. C’est une intox, mais cela a déjà créé des indignations sur internet. Partagée plus de 2000 fois, cette fausse nouvelle a généré plus de 635 commentaires pour le moment.

L’internaute ayant partagé l’infox attribue des propos au chef de l’État, en avançant que c’est pour ne pas exposer la vie des enfants congolais. L’infox est ainsi reprise : « Le président Félix Tshisekedi annonce que les universités et les écoles ouvriront au mois de septembre. Félix Tshisekedi déclare :Vu l’urgence qui s’impose, J’ai pris une décision de prolonger l’ouverture des écoles et universités jusqu’au mois de septembre parce que nous ne devons pas exposé la vie de nos enfants en danger, que les étudiants soient patients et acceptent la réouverture de l’année au mois de septembre, je sais que c’est difficile mais nous devons acceptés cela, je veux que ce message soit partagé. »

Des réactions de colère et d’indignation

La publication n’a pas manqué de mettre en colère beaucoup d’internautes qui ont eu des échanges virulents à l’endroit du président de la République démocratique du Congo. C’est par exemple

Homer Masudi Dilane qui dit : « Si tu veux que cette mesure soit respecter, commence d’abord par rembourser touts les frais que nos parents on péniblement payés.
Et nous aussi allons respecter.
Sinon ! 
😡😈 »

L’internaute demande que les frais soient remboursés si cette décision était prise. Car en République démocratique du Congo, certains parents ayant des enfants à l’université ont eu à payer la totalité des frais dès le début de l’année académique.

On peut voir aussi cet échange virulent sur cette capture d’écran.

Aucune ordonnance présidentielle portant report des cours en septembre

Les décisions présidentielles sont prises majoritairement par ordonnance. Puis, selon les cas, il faut une validation par les chambres du parlement ou alors, la prolongation de certaines mesures.

Actuellement, les écoles et universités sont fermées, après que le président avait déclaré l’état d’urgence sanitaire, le 24 mars 2020. Cet état d’urgence a été prolongé le 23 avril, sur demande de Félix Tshisekedi, par les deux chambres qui, tour à tour ont décidé de la prolongation pour 15 jours.

À l’Assemblée nationale, 64 députés avaient voté pour ce report, il y avait eu alors 3 abstention. Et au sénat, c’est une soixantaine de sénateurs qui avaient voté pour cette prolongation.

Mais rien n’a été décidé pour que cet état d’urgence sanitaire continue jusque septembre. C’est pour 15 jours, la prolongation.

Donc, aucune ordonnance présidentielle n’a été publiée dans le sens de prolonger donc la fermeture des écoles et universités.

Les deux dernières ordonnances signées par Félix Tshisekedi sont les ordonnances n°20/018 du 06 avril et n°20/27 du 21 avril 2020, où il nommait deux responsables religieux comme gestionnaires des fonds de solidarité du Covid-19.

Décision de fermeture jusque septembre prise plutôt au Rwanda voisin

Le 1er mai, le Rwanda a décidé de fermé écoles et universités jusqu’en septembre 2020, suite à la crise de coronavirus.

Le pays a décidé par contre d’assouplir les mesures de confinement dès le lundi 04 mai, en permettant la réouverture des restaurants et la circulation des transports en commun. C’est le seul pays voisin de la RDC à avoir pris cette décision pour le moment.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here