Des pièces d’identité rwandaises abandonnées par les rebelles ADF après avoir fui l’un leurs bastions ? Attention, il s’agit d’une infox.

Plusieurs internautes ont  affirmé depuis le mercredi 13 novembre qu’après avoir chassé les rebelles de l’ADF de Kididiwe (l’un de leurs grands bastions), l’armée congolaise aurait récupéré des pièces d’identité rwandaises parmi les effets militaires abandonnés.

Une publication Facebook partagée 270 fois sur le même réseau et dans plusieurs groupes whatsapp, monsieur Patrick Ricky Paluku qui semble être à l’origine de l’infox montre des images des effets militaires dont des pièces d’identité militaires rwandaises dont une portant le logo de la mission des nations unies et de l’union africaine au Darfour (UNAMID).

Capture d'ecran de la publication source de l'infox

L’armée dément

Nos recherches inversées d’images n’ont pas donné des résultats satisfaisants. Nous n’avons trouvé des résultats que pour deux images montrant des uniformes étalées et autres effets. Celles-ci ont été utilisées par des sites d’informations rwandais dans un autre contexte.

Nous avons décidé donc de poser la question à l’armée. Répondant à la question de Congo Check, le commandant des opérations militaires Sukola 1, dénonce une intox.

‘’Ce sont des gens malintentionnés. Ca n’a rien à voir avec les opérations. On neutralise leurs chefs, leurs bastions mais pour ce qui est des cartes là, ce sont des mensonges’’ dit le général Jacques Nduru.

Les opérations ‘’de grande envergure’’ contre les ADF et d’autres groupes rebelles ont été lancées le 30 octobre dernier à Beni. L’armée a affirmé le 10 novembre dernier avoir neutralisé 25 rebelles et récupéré plusieurs de ses bastions dont Kididiwe, Kadowu et Vemba.

Yassin Kombi et Sammy Mupfuni

5,763 total views, 12 views today