Sur les réseaux sociaux, en RD Congo, c’est depuis au moins deux jours que des propos attribués au secrétaire général de Ensemble (la plate-forme soutenant la candidature de Moïse Katumbi aux élections présidentielles prochaines) circulent.

La rumeur a été rendue sérieuse par un sondage mené par la radio Top Congo à travers son compte Twitter où la question est mal posée.

« La plate-forme Ensemble n’était serait pas prête à soutenir la candidature de Moïse Katumbi n’est pas retenue par le CENI. Trouvez vous cela bon, mauvais, sans avis? » a lancé le média.

Des dizaines de publications qui relaient l’information ont dit que Delly Sesanga aurait déclaré que la plate-forme Ensemble n’était pas prête à soutenir la candidature de Félix Tshisekedi président du Rassemblement de l’opposition aux prochaines élections.
En effet, ces propos sont faux. Dans une interview, le journaliste pose la question à Delly Sesanga pour savoir si le regroupement politique Ensemble était prêt à soutenir les candidature de Félix Tshisekedi aux futures présidentielles, étant donné que la candidature de Moïse Katumbi devenait de plus en plus incertaine suite aux poursuites judiciaires dont il est l’objet. Delly Sesanga « qui dit aujourd’hui élections démocratiques, transparentes, apaisées et inclusives, dit nécessairement la participation de Moïse Katumbi ». Dans ses propos, il dit nulle part que la plate-forme Ensemble n’était pas prête à soutenir la candidature de Félix Tshisekedi.

La plate-forme Ensemble a même réagi à ces rumeurs en affirmant que Félix Tshisekedi président du Rassemblement de l’opposition et de L’UNPC restait pour elle, « un allié de taille ».
On retient que ces propos attribués à Delly Sesanga et Ensemble sont faux.