Des messages circulent depuis l’après midi de ce vendredi sur les réseaux sociaux faisant état d’un cas de la fièvre à virus Ebola signalé au camps Katindo par l’ONG Care Internationale. Après vérification, cette information n’est pas confirmée.

Sur Facebook ; Twitter  et dans des groupes Whatsapp le message dont on ignore encore la vraie origine a été plusieurs fois partagée. On peut lire ce qui suit « Bon après midi, juste vous informer que les équipes de Care International viennent de détecter un cas suspect du virus à Ebola au camps Katindo. Soyons prudent car le danger est déjà dans la ville’’.

Nous avons vérifié cette information au prés de plusieurs sources et il s’avère qu’elle est fausse. Tout d’abord l’organisation citée comme étant celle qui a découvert ce cas d’Ebola ne le reconnait pas.

‘’On a dit que l’information venait du personnel de Care mais c’est faux. Je suis entrée en contact avec l’équipe santé ; ils ont nié avoir fait une telle alerte’’ nous a répondu Nelly Kyeya consultante ponctuelle chez Care Internationale.

Du coté des autorités l’on dément également l’information. Le ministre provincial de la santé, Martial Kambumbu, ne confirme pas qu’il y ait même eu de cas suspect à Goma. Il promet par contre un communiqué officiel émanant du ministère national demain pour faire l’État des lieux.

 

*Zanem Nety Zaidi et Rodriguez Katsuva*