« RDC: « Même s’il [Félix Tshisekedi] n’a pas été élu à la régulière…, on a vu clairement que les congolais ont voté pour le changement et la fin du règne de Kabila… » : Mike Hammer » telle est la substance des tweets et publications Facebook partagés plusieurs centaines de fois par les internautes congolais depuis ce matin.

Ces publications sont illustrées par la page 2 du journal L’Avenir, paraissant à Kinshasa, reprenant dans son édition du 20 novembre une interview accordée par Mike Hammer, ambassadeur des Etats-Unis en République Démocratique du Congo, au quotidier belge Le Soir.

 

Postant la même page de ce journal paru ce 20 novembre, Jean-Marc Kabunda, Ingénieur statisticien, développeur informatique, passionné par la politique, un proche de la plateforme politique Lamuka, soutient sur son compte Twitter qu’enfin «les américains confirment ce que tout le monde sait déjà : Félix n’a jamais gagné les élections! »

Décryptant de près la page numéro 2 du journal L’Avenir, CONGO CHECK s’est rendu compte que le media a inclus des questions de rebondissement du journaliste Philippe De Boeck dans les réponses de l’ambassadeur américain.

Alors que Mike Hammer venait de répondre à  la question selon laquelle si « Avec Tshisekedi, l’heure du changement a vraiment sonné ? », le journaliste a rebondi, Même s’il n’a pas été élu à la régulière… « On a vu clairement que les Congolais ont voté pour le changement et la fin du règne de Kabila. Et c’est ce qu’il s’est passé : Kabila est parti de manière pacifique, le changement est arrivé avec Tshisekedi » a répondu Mike Hammer.

Malgré les multiples tentatives d’explication de l’erreur commise par le journal L’Avenir entre internautes, certains restent toutefois sceptiques, à l’instar de Lepce Engala, qui se présente en tant que homme politique de la RDC, cadre de l’UDEMO (Union des Démocrates Mobutistes) – parti d’opposition parlementaire et membre du Mouvement Zaïre. Il s’attaque à un tweet expliquant que cette phrase reprise par les medias tels que Mbote.cd est sortie du contexte sur ce ton : « Arrêtez de mentir. Toutes les questions se font suivre d’un point d’interrogation. Ce qui n’est pas le cas pour -« Même s’il n’a pas été élu à la régulière ». Et Quittons cette stratosphère des justificatifs sans fin. Nous savons tous que les élections se sont mal déroulées ».

La troisième question du journaliste est également incluse dans la réponse du diplomate américain par le quotidien congolais. En se référant au texte original du journal Le Soir, il est clair que le medias Congolais L’Avenir a supprimé la deuxième, troisième et quatrième question du journaliste, les incluant ainsi dans les réponses de l’ambassadeur américain. C’est ainsi que les lecteurs qui ont lu cette page constateront que les propos ci-dessous y sont faussement attribués à Mike Hammer : « Mais Kabila agit en coulisses et sa coalition pèse lourd au Parlement… » ; « Les sanctions américaines contre certains dignitaires du régime Kabila sont maintenues… » qui en réalité sont les troisième et quatrième question du journaliste dans la version originale de l’interview que nous vous suggérons de lire ici.