Contrairement au message qui circule depuis ce lundi 01 avril, aucun contact à risque de l’épidémie d’ebola qui se serait rendu à Kinshasa.

« Alerte, alerte, le sdt 2CI Tukeba Mayele John de 3203 regt, contact à haut risque de la maladie à virus Ebola serait parti de Beni à Kinshasa clandestinement. Nous sollicitons votre contribution pour retrouver cet elm constituerait un danger pour tout le monde s’il faisait la maladie » disait le message.

Ce mardi 02 avril, le ministère de la santé a publié une précision au sujet de cet élément de l’armée congolaise considéré comme un contact.

« Aucun contact à haut risque en provenance de Beni ne se trouve actuellement à Kinshasa contrairement au message circulant sur les réseaux sociaux depuis ce lundi 1er avril 2019. Le militaire en question avait reçu l’autorisation de sa hiérarchie de se rendre à Oicha pour assister à un évènement familial » précise le ministère de la santé avant d’ajouter que le concerné poursuit le suivi des contacts de 21 jours au sein de sa garnison militaire.

Daniel Michombero

745 total views, 3 views today