Désintox : non, le général Mundos n’a pas été demis du commandement de la 33ème région militaire

0
121
Le general de brigade Akili Muhindo dit Mundos (credit photo: Alain Wandimoyi)

Plusieurs publications sur les réseaux sociaux ce dimanche affirment que le général Muhindo Akili dit Mundos a été demis du commandement de la 33ème région militaire. Ces publications ne sont pas vérifiées.

‘’Le général Mundos suspendu vient d’être remplacé par le général de brigade Mwangala Tony. Il lui est également interdit de quitter la ville de Kinshasa pour des raisons d’enquêtes. Ce général sous sanction des USA et EU est soupçonné du détournement des primes des militaires au front’’ affirme un post Facebook du journaliste Edmond Izuba partagé  44 fois.

Sur Twitter, autre autre publication venue de la journaliste Rachel Kitsita suivie par au moins 83500 personnes relaie la même information pourtant non vérifiée.

Capture d’écran du tweet de la journaliste Rachel Kitsita

Mauvaise interprétation

Une dizaine de publications recensée par Congo Check sont illustrées par une note de l’Etat major des Forces armées de la RDC portant désignation de certains officiers au sein de la 33ème région militaire et la 22ème brigade RR. La note signée le 03mars désigne plutôt les généraux des brigades Mwangala Tony et Muhima Dieudonné respectivement au commandement ad intérim de l’administration et logistique de la 33ème région militaire, et au commandement ad intérim de la 22ème brigade.  Le nom du général Muhindo Akili qui est le commandant  de la 33 ème région militaire et non de l’administration et logistique n’est nulle part cité dans la note dont il s’agit.

Dans le souci de vérifier des membres du groupe Whatsapp  Habari Moto Moto dans le souci de vérifier cette information sont parvenus à décrocher une conversation vidéo avec cet officier général de l’armée congolaise qui prouve qu’il est bel et bien à Bukavu et non à Kinshasa comme l’affirment des nombreuses publications.

Les tentatives de Congo Check de joindre la cellule de communication des forces armées congolaises se sont revelées vaines.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here