Baromètre des promesses

Ils ont promis des grandes choses. Ont-ils tenu promesse ? Sont-il en train de tenir promesse ? Essayez notre évaluateur des promesses des autorités congolaises. Celles qu’ils ont tenu, celles qui sont en cours et celles qui ne sont pas encore tenu.

    1. FATSHI TRACKER


Félix Antoine TSHISEKEDI, l’actuel président congolais a promu plusieurs choses pendant la campagne électorale. Nous lançons son baromètre pour évaluer la réalisation de ses promesses.

Liste des promesses faites par le président Félix Antoine TSHISEKEDI :

  1. Réouverture de la maison SCHENGEN

Le 15 février 2019 dernier a Kinshasa, au cours d’une cérémonie de présentation de vœux avec le diplomatique accrédité, le président congolais est revenu sur l’une de ses promesses électorales. Félix Tshisekedi avait ainsi promis de relancer les relations diplomatiques entre la RDC et l’Union européenne dont la réouverture de la maison Schengen.

‘’J’ai instruit la partie congolaise de finaliser rapidement les discussions entamées avec la partie européenne pour la restructuration et la réactivation de ce dispositif consulaire’’ a déclaré aux Félix Tshisekedi aux diplomates.

Vingt jours après, soit ce mercredi 06 mars 2019, la maison Schengen qui porte désormais le nom de Centre européen des visas a effectivement relancée ses activités.

La maison Schengen avait fermé ses portes en janvier 2018, suite aux tensions entre la république démocratique du Congo et le royaume de Belgique.

2. Installation de l’état major à Beni

Le 12 décembre 2018, au cours d’un meeting populaire, en pleine campagne électorale à Beni en province du Nord Kivu, le président Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi avais promis de revenir y installer son quartier général afin d’y restaurer la paix. ‘’Si vous m’élisez et dans le cas ou on a la majorité au parlement, le président Vital Kamerhe deviendra premier ministre. Moi et mon frère Vital Kamerhe, viendrons installer notre état major ici jusqu’à ce que nous mettrons fin à l’insécurité’’. Au moins une semaine avant, cette fois-là en ville de Goma, son directeur de campagne aujourd’hui directeur de son cabinet avait tenu la même promesse, ’’Félix Tshisekedi est intelligent, humble, il a l’amour du prochain. Si il est élu président, il viendra installer son quartier général dans le grand Nord afin de lutter contre l’activisme de groupes armés notamment les ADF’’,  avait dit Vital Kamerhe.

La région de Beni est victime des massacres de la population par des présumés rebelles  l’ADF. Depuis l’année 2014, l’activisme de ces rebelles a fait plusieurs milliers de victimes selon la société civile locale.

3. Libération des prisonniers politiques

Ou en est avec la grace presidentielle aux prisionniers politiques et d’opinion promise par Felix Tshisekedi?

Felix Tshisekedi a ce samedi 02 mars, promis de prendre une mesure de grace presidentielle en faveur des prisonniers politiques et d’opinion. Congo Check evalue l’effectivite de cette promesse dans rubrique Le barometre.

Le samedi 02 mars 2019, le president de la republique Felix Antoine Tshilombo Tshisekedi a tenu un discours de presentation du « programme d’urgence » pour ses 100 premiers jours au pouvoir. Il a annonce parmi ses priorites, la decrispation du climat politique qui implique aussi selon lui, la libeartion de prisonniers politiques et d’opinion.

 »À cet effet, dans les dix jours, je vais prendre une mesure de grâce présidentielle au bénéfice des prisonniers politiques ayant été condamnés par des décisions coulées en force de choses jugées » a dit le president de la republique avant de poursuivre, « je vais demander au ministre de la Justice de prendre toutes les mesures nécessaires, conformément à la loi, pour la libération conditionnelle de toutes les personnes détenues pour des délits d’opinion, notamment lors des manifestations tenues avant les élections ».

A compter de samedi 02 mars, la promesse de Felix Tshisekedi est donc cense etre realisee ce mardi 12 mars. Rien n’est encore fait jusqu’a l’heure de la publication de cet article mais Congo Check note une certaine avancee.

En effet, ce lundi 11 mars, le president de la republique s’est entretenu avec le president du Conseil National de Suivi de l’Accord du 31 decembre. A l’issue de leur rencontre la presidence de la republique a sur son compte Twitter, annonce qu’il s’agissait de l’harmonisation de listes des prisonniers.

 »Le Président de la République, Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, a conféré, à la Cité de l’UA, avec M. OleghaNkoy Joseph, Président du CNSA. Un échange sur les mesures de décrispation et harmonisation des listes des prisonniers politiques en prévision de leur libération » a t-elle dit.

2,508 total views, 3 views today